Vers une Memphis dépendance ? 

Les Lyonnais affrontent Benfica ce soir pour la quatrième journée de Ligue des Champions. Alors qu’ils enchaînent une série de deux matchs (deux victoires), les Gones vont un peu mieux, mais s’en remettent régulièrement à un seul homme, Memphis Depay.

Memphis, ce sauveur

On le sait tous, le Néerlandais est un joueur atypique. Capable du pire comme du meilleur, Memphis Depay a souvent fait rager… mais pas que ! On se souvient tous de son but magnifique face à Paris il y a deux ans à la 91′, ou encore de ses enroulées bien placées dans les moments décisifs. Car oui, qu’on le veuille ou non, Memphis Depay est un grand joueur. Depuis quelque temps, sa mentalité a d’ailleurs légèrement changé. Le fait d’avoir plus de responsabilité, et de postuler ouvertement pour devenir le capitaine de cette équipe donne des ailes au Néerlandais, qui vient, par deux fois, de crucifier les adversaires de l’Olympique Lyonnais. Forcément attendu ce soir, Memphis sera, à nouveau, l’un des fers de lance de l’attaque lyonnaise voire même son atout principal.

Memphis le régulier ?

Le syndrome de Depay colle parfaitement au syndrome lyonnais. un club qui compte énormément de talents chez ses jeunes joueurs, mais qui manque cruellement de régularité. On retrouve tout de même les mêmes symptômes chez Memphis. Sous Génésio, l’hollandais en faisait un peu qu’à sa tête, ne jouant que quand il le souhaitait et souvent plutôt bien contre les grosses équipes, délaissant le bas de tableau, tout comme Lyon. L’ADN d’une grande équipe est de pouvoir s’adapter et surtout de ne pas prendre de haut les équipes dites plus faibles, qui ont montré depuis quelques années qu’elles étaient capables de venir faire un coup à Gerland d’abord, puis au Groupama. Désormais, Lyon et Memphis doivent avancer encore une fois dans la même direction, en étant professionnels jusqu’au bout, et surtout régulier. Réponse ce soir ?

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.