À Lyon, c’est l’embouteillage ! 

En attaque comme au milieu de terrain, Rudi Garcia va devoir faire des choix forts, en s’appuyant sur certains joueurs tout en écartant ceux qui ne veulent pas fournir les efforts nécessaires au service de l’équipe.

En attaque Memphis capitaine, la bonne solution mais après ?

On ne présente plus le nouveau capitaine Rhodanien, capable de réaliser de très grande chose, il est aussi réputé pour son inconstance chronique, lui dont on dit qu’il choisirait ses matchs. Rudi Garcia a déjà fait un choix fort ce week-end, en donnant le brassard à l’hollandais, lui qui est désormais face à ses responsabilités. Memphis n’a plus le choix, il va devoir être constamment à la pointe du combat.

Dans ce 4 – 3 – 3, il reste donc deux places aux côtés du fantasque ailier. Dembelé, international espoir, sort d’une saison pleine et même si son début de saison est un peu à l’image de l’équipe, il reste, pour nous, un titulaire indiscutable. Battant, puissant, et relativement à l’aise face au but, sa marge de progression est impressionnante. C’est pour le troisième que cela se corse. Ils sont trois (Cornet, Terrier, Traore) à pouvoir prétendre à une place de titulaire. Pour le moment, le premier nommé semble avoir les faveurs de Garcia, lui qui reste une énigme pour la plupart des supporters Gones. Traore est pour le moment hors sujet, l’ancien joueur de l’Ajax est vraisemblablement critiqué à juste titre à propos de son manque d’investissement, et risque de payer la montée en puissance de ses deux concurrents. À la base pas forcément utilisé à droite, Terrier pourrait profiter d’un rôle de doublure de luxe de Dembelé et Depay, mais ne jouera sûrement pas à droite.

Au milieu, le chantier est encore gros !

Dans ce dispositif de milieu à 3, forcément, certains vont sauter, surtout que l’OL se cherche un vrai 6 digne de ce nom, et même si Tousart avait bien démarré la saison, il montre une nouvelle fois des lacunes techniques dans le repli ou dans la conservation du ballon, ce qui laisse le champ à d’autres alternatives. Mendes par exemple, très décevant depuis le début de la saison, l’ancien lillois a fait à peu près tous les postes du milieu de terrain, Garcia rêve de l’utiliser en 6, juste au-dessus de la défense pour ratisser, à voir si cela lui permettrait de regagner confiance. Au-dessus, Rene-Adelaïde et Aouar ont nos faveurs. Percutant et technique, le premier nommé progresse vite mais n’a pas vraiment eu sa chance pour le moment. Pourtant, il est le seul à avoir montré quelque chose sous Sylvinho, notamment grâce à ses projections vers l’avant. Jeune et pétri de talent, l’ancien Angevin doit être une des pièces maitresses de ce système. Aouar, lui doit faire beaucoup, beaucoup plus. L’enfant du pays rêve de profiter de l’héritage des Fékir, Tolisso, Umtiti ou encore Lacazette afin de jouir d’une image positive. Capable de grandes choses, l’international Français Espoir manque de constance et doit fournir beaucoup plus d’efforts. Sa qualité de passe et sa technique personnelle doivent être mis au service du collectif, pour permettre à Lyon de passer un cap.

Derrière, Tousart et Jean Lucas apparaissent, pour le moment, comme des seconds couteaux. Le brésilien est encore un peu tendre pour la Ligue 1, et son adaptation n’est pas tout à fait terminé. Le jeune Caqueret, futur crack, doit bénéficier de temps de jeu pour évoluer, lui dont on dit le plus grand bien, chez les jeunes !

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.