Désormais, il faut faire preuve de patience…

À Lyon, on a désormais appris à être patient. Mal embarqués en championnat, mais encore en lice pour une qualification pour les huitièmes de finale en LDC, les Lyonnais n’ont plus le choix, et vont devoir rapidement se remettre dans le droit chemin, si cela reste possible. 

0 à 0. C’est le score du match contre Dijon. Forcément, les supporters ont directement pointé du doigt Rudi Garcia et son staff, qui n’ont pas réussi à donner le coup de baguette suffisant pour inverser la tendance dans ce match qui opposé deux formations mal classées. Thiago Mendes, complètement hors sujet depuis le début de la saison a été préféré à Rene-Adélaïde dans l’antre jeu, et les Lyonnais ont sorti une prestation timide, empruntée, qui démontre le cruel manque de confiance qu’il existe au sein du groupe et sur le terrain. 

Pourtant, on a quand même déjà entrevue du mieux, notamment au fil des minutes où les Lyonnais ont commencé à retrouver l’envie de jouer, de se trouver, de se placer pour endosser à nouveau le costume de tueur. Le déplacement à Benfica en LDC est une opportunité magnifique pour aller chercher encore un résultat à l’extérieur. 

La colonne vertébrale Lyonnaise doit être ressoudée, reformée. La paire de défenseur centrale normalement formée de Denayer – Andersen commencent à trouver des repères, avec notamment des grosses prestations de la part du défenseur danois, mais c’est bel et bien dans l’entre jeu, qu’on en attend un peu plus. Adelaïde, Aouar et Tousart doivent prendre les commandes du milieu de terrain, et permettre à Mendes ou Lucas de se greffer facilement dans ce groupe, en apportant eux-mêmes leur pierre à l’édifice. Dans l’attente de voir ce que la  » patte Garcia  » va apporter à l’équipe, on espère rapidement pouvoir en voir les effets, sous peine de passer tout l’automne, dans une situation plus que friable. 

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.