Les actions d’éducation par le sport au sein de l’ASUL Vaulx-en-Velin Handball

L’ASUL Vaulx-en-Velin Handball, en plus de son activité sportive, s’est engagée à organiser des actions d’éducations pour les jeunes. Une très belle initiative qui rend beaucoup service aux jeunes sportives.

Soutenez-nous sur Tipee : https://fr.tipeee.com/octogone

Il y a 4 grandes initiatives lancées par l’ASUL Vaulx-en-Velin Handball qui sont :

L’aide aux devoirs :

Trois soirs par semaine ( 17h30/19h) sur la base du volontariat, les jeunes viennent et sont accompagnées dans la réalisation de leurs devoirs. Ouverts à tous, les créneaux d’aide aux devoirs intéressent en particulier les collégiennes. Des règles de vie sont instaurées et les jeunes sont investies dans la vie du club.

Stage vacances :

A chaque petites vacances, un stage de perfectionnement handball est proposé aux jeunes filles du club. Elles ont l’occasion d’être encadrées par l’entraîneur de la D2 ainsi que les préparateurs physiques (N2+D2), qui leur préparent un programme varié et riche. Le but de ces stages est de perfectionner leur handball mais pas que : le club leur propose également des activités supplémentaires. En effet, elles sont l’occasion de s’initier au jeune reporter sous forme de vidéo par exemple. Elles ont aussi au programme une visite d’entreprise, qui leur permet de s’ouvrir au monde du travail et ainsi, de réfléchir à leurs envies professionnelles. Des activités d’approche du sport handicap font aussi partie du programme: sensibilisation des jeunes filles au regard des autres ainsi qu’à la pratique du sport en étant en situation de handicap. Le club, d’années en années, fait évoluer ces différentes activités afin qu’elles soient variées et de plus en plus riche pour ces licenciées.

Activité jeune reporter :

Les jeunes choisissent une joueuse de notre équipe fanion (Division 2) ou l’entraineur ou le préparateur physique à interviewer. Ensuite, elles créent toutes ensemble des questions dites « décalées » à leur poser, puis se répartissent les tâches. Elles réalisent l’interview et retranscrivent les réponses en format papier qui est ajouté aux programme de match de la D2. Elles ont une liberté d’expression et d’échange avec les différents membres interviewer qui leur permet d’ouvrir les yeux sur ce qu’il se passe dans une équipe d’un tel niveau, et plus particulièrement au sein de leur club.

Passeport de compétences :

Ce passeport évalue leurs savoirs-être. En effet, les jeunes filles s’auto-évaluent sur des
critères bien précis, l’entraîneur fait son évaluation sur les mêmes critères. Ensuite, il y a
confrontation entre les deux évaluations : s’il y a une trop grande différence, une réunion est provoquée pour essayer de comprendre pourquoi de tels variations entre ce que pense la jeune fille d’elle, et ce que je pense son entraîneur. Cela se fait sur trois trimestres : suivi de l’évolution. Le but ultime de ce passeport est de le rendre accessible aux jeunes filles qui souhaitent postuler pour un emploi (ou pour un stage) en s’appuyant sur ses savoirs-être (qui sont transférables du monde sportif au monde professionnel).

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.