« Notre meilleur joueur est né en 1950, c’est Lyon ! »

Gones Sports était présent à la conférence de presse de présentation de Juninho et Sylvinho au Groupama Stadium. On vous livre ici l’essentiel de ce qu’il s’y est dit.

Soutenez-nous sur Tipee : https://fr.tipeee.com/octogone

Le président Jean Michel Aulas présentait ce mardi après-midi, le nouveau tandem brésilien de l’OL composé de Juninho et Sylvinho. Avant toute chose, Aulas a tenu a faire un bref récapitulatif de la saison. Il explique c’est « une bonne saison » d’un point de vue sportif et insiste sur l’affluence moyenne du Groupama Stadium qui est la deuxième de Ligue 1 « derrière Marseille qui possède un stade un petit peu plus grand mais devant Paris ». Il fait très vite comprendre qu’il va déléguer une grande partie du coté sportif à Juninho et étaye ses propos en expliquant que « Sylvinho c’est le choix de Juni ».

Faire revenir Juninho au club est un objectif d’Aulas depuis longtemps. Il dit face aux journalistes « faire revenir Juni était déjà l’uns de mes objectifs pour le futur il y a 10 ans après son départ, dans une nouvelle fonction. »

gjrc6VOAQNi3lrcikUXDjA.jpg

L’ancien joueur catalan Sylvinho est donc nommé au poste d’entraineur pour deux ans jusqu’en 2021. L’organisation du club, en revanche ne changera pas. Baticle restera entraineur adjoint, Coupet entraineur des gardiens ainsi de suite.

Puis ce fut Juninho qui s’exprima. Il explique qu’il a choisi Sylvinho car il croit en sa qualité d’entraineur. Le nouveau directeur sportif lyonnais précise que Sylvinho a toujours fait du super travail comme adjoint au Brésil ou à l’Inter de Milan et qu’il croit beaucoup en ses qualités humaines, ce qui est primordial pour réussir selon lui.

Néanmoins, Juninho n’a pas hésité à pointer du doigt les faiblesses de l’équipe sur la saison qui vient de se terminer « Lyon sait élever son niveau de jeu contre City, Barca et PSG mais le week end d’après n’arrive pas a maintenir la même intensité donc il y a des choses a changer notamment dans le sacrifice collectif et dans la mentalité ».

Sylvinho s’est lui aussi exprimé et a affirmé être « très content d’être là. C’est un très grand projet dans un grand club. je remercie Juninho, le président et Florian Maurice pour leur confiance ».

Après s’être tous les trois exprimés tour de rôle, les protagonistes de cette conférence de presse ont joué le rôle des questions-réponses avec les journalistes présents. Juninho s’est exprimé légèrement sur les transferts à venir. Il a expliqué que l’OL risquait fortement de perdre Tanguy Ndombélé et que comme l’a dit le président, trois joueurs grand maximum s’en iront cet été. Il n’a en revanche pas donné de noms de recrues même s’il a avoué que plusieurs joueurs sont dans les petits papiers actuellement. L’idole des Lyonnais des années 2000 a surtout insisté sur la mentalité de l’équipe qu’il faut changer notamment « la mentalité défensive des attaquants car nous possédons une très bonne défense. Il faudra essayer de se renforcer en défense centrale car Morel devrait partir et trouver un patron devant la défense ». Quant à Memphis Depay, le brésilien n’a pas sur donner de réponse clair même si il a précisé qu’il pensait qu’il serait là la saison prochaine car l’OL a besoin de son talent.

Sylvinho a beaucoup été questionné sur le style de jeu adopté par Lyon la saison prochaine et il a expliqué qu’il était un partisan du 4-3-3 « j’aime la possession du ballon et jouer dans le camps adverse. On ne joue pas au football sans inspiration et sans âme. On travaillera tous les concepts mais jamais il ne nous manquera de l’inspiration et de l’âme. Notre meilleur joueur est né en 1950, c’est Lyon ! » L’entraineur brésilien a expliqué qu’il sera accompagné d’un de ses compatriotes Fernando Lazaro en tant qu’adjoint mais que le staff de l’OL resterait inchangé car il a confiance dans le travail qui a été réalisé jusqu’ici. « On m’a ouvert la maison et donné les clefs sans me donner d’objectifs, le foot vit avec les résultats certes, je ne contrôle pas les résultats mais le travail et je peux vous assurer qu’il y en aura ».

Aulas a terminé cette conférence de presse en expliquant qu’il « supportera Chelsea demain bien entendu car la différence entre une qualification et un tour préliminaire est énorme » et a laissé entendre qu’avec le retour de Juninho au club, c’était comme un rêve qui se réalisait pour lui.

zO+zYtyIRAeVdj3zyxxLDQ.jpg

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.