« Petit à petit, on est monté en puissance »

Qualifié pour les phases finales de Fédéral 2, Thibault Ducloux s’est prêté au jeu de l’interview pour Gones Sport. Il raconte ici sa position vis à vis du rugby et revient sur la superbe saison de son club, le Cercle Sportif de Villefranche sur Saône Rugby.

Elliot Rogliardo : Bonjour Thibault, je voulais tout d’abord savoir depuis combien de temps faîtes vous du rugby en club ?

Thibault Ducloux : Bonjour ! Alors j’ai commencé le rugby lorsque j’avais 9 ans. J’en ai fait durant 8 années jusqu’à mes 17 ans donc et puis j’ai ensuite fait un break de deux ans. J’ai repris à 19 ans ensuite et ça fait donc deux saison que je joue en catégorie sénior.

E.R : Pourquoi avoir choisi le rugby ? Etait-ce un simple loisir ou bien un réel objectif de réussir dans ce sport pour toi ?

T.D : Quand j’étais petit j’étais assez grand et on me disait souvent que j’avais un profil à faire du rugby premièrement. De plus j’ai beaucoup regardé la coupe du monde 2007 et ça m’a énormément motivé pour me lancer dans ce sport. Pour accompagner le tout, un ami m’a dit de le rejoindre dans son club, j’ai essayé et j’ai tout de suite adoré ce sport. De manière globale j’ai toujours aimé faire du sport. J’associe toujours l’esprit de compétition à ma pratique sportive, et la phrase « l’important c’est de participer » je trouve que c’est une phrase de perdant.

E.R : Tu as donc repris le rugby la saison dernière dans la catégorie sénior, quel bilan peux-tu en tirer ?

T.D : La saison dernière on était déjà en fédéral 2 et le dernier match c’était pour le maintien, on avait gagné et du coup on s’était maintenu sur la dernière journée. On avait des bons éléments avec des anciens joueurs pro, un nouveau coach et pas mal de nouvelles recrues. On ne se connaissait pas et il y avait un nouveau plan de jeu. Le coach avait quitté le club au bout de deux mois et dans l’équipe personne ne se connaissait donc ça a été assez difficile de se mettre dedans. Pour moi, c’était ma première année en sénior, le côté physique était compliqué car on joue avec des adultes alors que je n’avais joué qu’en junior auparavant, il m’a fallu un temps d’adaptation.

E.R : Après avoir tiré des conclusions l’année dernière, quels ont été les objectifs que vous vous étiez fixé cette année ?

T.D : On voulait être qualifié pour les phases finales donc être dans les 4 premiers de la poule. Cet objectif était accompagné de beaucoup de recrues, on avait aussi une équipe réserve qui tenait bien mieux la route donc lorsqu’il y a eu des blessures on pouvait compter sur des joueurs réservistes et des nouvelles recrues qui étaient directement dans l’équipe une. Le premier match de la saison on avait perdu à l’extérieur, on a eu du mal à démarrer et petit à petit on est monté en puissance. On a tous appris à se connaitre, l’esprit de groupe était meilleur et les victoires amélioraient beaucoup cela. La mentalité de gagnant était dans le vestiaire toute la saison et on la sentait sur tous les joueurs. Les troisièmes mi-temps ont beaucoup soudé le groupe suite aux victoires (rires), une cohésion de groupe s’est créée.

E.R : Comment est-ce que vous expliqueriez cette première position alors que ce n’était pas votre objectif principal au départ ?

On a terminé premier du classement, on ne s’y attendait absolument pas, mais on a tous accepter le challenge et au fur et à mesure des matchs on s’est mis à tous croire à cette première place et après l’objectif il est clairement dans la tête. Être premier plutôt que simplement d’aller en qualification, ça nous a permis d’être encore plus performant sur le terrain je pense. On est allé chercher des victoires à l’extérieur très importantes.

E.R : Maintenant que vous avez fini en première position de votre poule et que vous êtes qualifiés pour la suite, qu’espérez-vous ?

T.D : Maintenant on est en phase finale, on doit créer notre histoire. On a atteint l’objectif donc c’est du bonus maintenant mais avec l’équipe notre objectif c’est de passer les deux premiers tours afin de monter en Fédérale 1 même si on est déjà très satisfait de notre parcours. Mais l’esprit de compétiteurs fait que l’on veut toujours aller plus loin bien entendu.

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.