L’OL tient en échec Barcelone (0-0)

Dans un Groupama Stadium plein à craquer les Lyonnais reçoivent le Barça, premier de Liga. Tous les ans, les Catalans sont favoris pour remporter cette Ligue des Champions. L’OL s’attaque ce soir à un grand d’Europe.

Après un premier coup franc de Messi qui ne donne rien, Aouar s’offre la première occasion lyonnaise. Son tir est cadré, mais Ter Stegen sort le ballon en corner. A la 9e mn, Terrier d’une frappe exceptionnelle à 25 m du but barcelonais, trouve la main ferme de Ter Stegen qui dévie le ballon sur la barre et le récupère ensuite. Enorme occasion pour les hommes de Génésio ! Lyon méritait d’ouvrir le score sur cette frappe surpuissante. Les attaquants du Barça, ont plusieurs occasions dans cette première mi-temps, mais ne trouvent pas le chemin des filets, à cause d’une maladresse incroyable devant le but. Ferland Mendy, l’homme en forme, essaie de créer le danger à chaque fois qu’il en a la possibilité. Défensivement, les Gones sont à la peine car le milieu de terrain a beaucoup de difficulté à monter d’un cran. Mais ce soir, comme à son habitude Denayer, réalise une partie exceptionnelle, il est véritablement la tour de contrôle de la défense olympienne. Après plusieurs tentatives, la plus belle occasion barcelonaise est à mettre à l’actif de Dembélé, sa frappe passe à ras du poteau, Lopes n’ayant pu voir le départ du ballon n’a pas bougé (44e). C’est rare chez ce garçon, tellement il est devenu ces dernières semaines un gardien de standing international. Le score est de (0-0) à la pause.

La deuxième mi-temps est plus difficile pour Lyon. En effet, les coéquipiers de Lionel Messi vont confisquer le ballon et avoir un nombre d’occasions incroyable. Mais le football est un sport qui ne compte pas les vainqueurs aux points ! Il faut donc marquer un but, ce que ne fera pas les Messi et consorts car trop maladroits ce soir. A l’image d’un Suarez, qui loin de ses bases n’est que l’ombre de lui-même. En ce qui concerne le petit capitaine argentin, il brille par sa technique et ses accélérations mais sans être décisif. Busquets redevient une valeur sûre au milieu, parfois trop seul. Malgré une possession affolante (un peu plus de 63 %) des espagnols, le score ne bougera pas. Côté OL, malgré une occasion de Depay à la 53 e mn, plus le temps passe plus il est difficile de garder le ballon et de faire jeu égal avec son adversaire. Mais Lyon résiste, c’est bien là l’essentiel ! Lopes, ce soir réalise encore une prestation exceptionnelle. Ce gardien, il ne faut pas le laisser partir, il est complet. Dans les airs, sur sa ligne, il est tout simplement imbattable. Que dire de Denayer, encore une fois on a l’impression qu’il joue tout seul derrière, tellement il est sur tous les ballons et toujours bien placé. Lyon n’a pas marqué mais reste « qualifiable » avec ce score de parité. Ce soir à Lyon, comme dirait l’autre, c’était la fête du football !

Ambiance des grands soirs, que du beau monde sur la pelouse, le pari est déjà pratiquement réussi. Le plus important, est que chaque supporter lyonnais peut être fier de ce résultat car Barcelone était venu pour l’emporter, mais les protégés du président Aulas ont mouillé le maillot jusqu’au bout. Un petit but au Camp Nou et la fête sera complète !

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.