Les Lions ne parviennent pas à conserver leur titre

LHC Les Lions se sont inclinés face aux Gothiques d’Amiens dans un match totalement fou. C’est un très beau combat qu’ont livré les lyonnais devant 10 000 spectateurs ! Lyon 2-3 (PRL) Amiens.

Le match démarre à plein régime et ce sont les lyonnais qui se montrent les premiers dangereux, avec une première pénalité. Mais la défense d’Amiens résiste. C’est d’ailleurs Amiens qui ouvre le score par l’intermédiaire de Louis Belisle, bien servi par Bastien Maia (8′ 0-1).

La deuxième période démarre avec des lyonnais en supériorité numérique, encore une fois, mais ces derniers manquent de précision face aux cages et ne parviennent pas à égaliser jusqu’à la 32′. Arturs Mickevics transperce le portier amiénois et ramène les Lions à hauteur. Les Lions ont l’occasion de prendre l’avantage au score à 4 minutes de la fin du deuxième tiers mais la défense d’Amiens tient bon.

Le troisième tiers-temps démarre lui à l’avantage d’Amiens, qui reprend l’ascendant au score grâce à Thomas Suire, qui parvient à glisser le palet entre les jambes du portier lyonnais (43′ 2-1). Amiens domine et se créé de nouvelles occasions face à une équipe lyonnaise en infériorité numérique. Le match semble plié mais à deux secondes du gong, Cédric Di Dio Balsamo envoie les Lions en prolongation après avoir réussi à glisser le palet dans la cage amiénoise (60′ 2-2). Malheureusement, le sursis ne sera que de quelques instants puisqu’à la 63′, Tommy Giroux trompe le portier lyonnais, Rok Stojanovic, et sacre les amiénois pour la première coupe de France de leur histoire (63′ 2-3).

La réaction de Julien Correia (numéro 77) :

« La fin est dure mais c’est la loi du sport, il faut l’accepter. En prolongation il faut un brin de réussite. Nous égalisons à 2 secondes de la fin, ce qui était déjà merveilleux. Le but du 3-2 est un peu heureux, c’est un palet qui rebondit sur un patin et qui leur offre le titre. C’est dur mais la saison ne s’arrête pas là. »

La réaction de Cédric Di Dio Balsamo (numéro 27) :

« Je n’ai pas de mot, je suis dégouté. Nous avons eu beaucoup d’occasions, notamment en supériorité mais il a sûrement manqué un petit quelques chose pour mettre un ou deux buts en plus pour remporter ce match. Au-delà de la défaite, il faut capitaliser sur cette finale pour remporter nos 3 derniers matchs de saison régulière. »

Les buts :

Lyon

31’49 : Arturs MICKEVICS, en supériorité (Tomas ANDRES)
59’58 : Cédric DI DIO BALSAMO, en supériorité

Amiens

07’15 : Louis BELISLE (Bastien MAIA; Joe WEST)
42’39 : Thomas SUIRE
62’05 : Tommy GIROUX (Ondrej SMACH; Philippe HALLEY)

 

Source : Communiqué de presse LHC Les Lions

Crédit photo : LHC Les Lions

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.