Un grand soir donc un grand Lyon

Pour la 23ème journée de Ligue 1 hier soir au Groupama Stadium, les Gones recevait le Paris Saint-Germain invaincu cette saison en Ligue 1. Le leader est tombé sur un os, bousculé comme jamais cette saison, l’OL s’offre une victoire de prestige (2-1).

On a tout d’abord eu très peur, la rencontre s’engageant très mal côté lyonnais, avec des pertes de balles dangereuses au milieu de terrain (Aouar, Ndombele et Dubois), mais Kilyan Mbappe n’a pas validé les grossières erreurs lyonnaises de début de rencontre. C’est sur un autre ballon perdu face au bon pressing parisien que Angel Di Maria ouvre le score d’une frappe croisée (7’). Une entame de match catastrophique, bien gênée par un bloc parisien très haut, les lyonnais ont mis un bon quart d’heure pour trouver la solution.

Ensuite l’OL trouve la clé, sort de son camp grâce à la qualité technique de ses tauliers (Ndombélé, Denayer, Fékir) et impose à son tour un pressing constant à la relance parisienne. Les occasions commencent a arriver par Traoré (18’), Dembelé (20’) et Fékir (21’). Le vent a tourné, Paris sombre face à l’intensité lyonnaise, et jamais le club de la capitale ne saura s’en dépêtrer. Aréola sort deux parades de belle facture (24’ et 30’), un simple retard pour l’inéluctable égalisation des locaux. Sur un centre, qui ressemble étrangement au but libérateur du derby, Léo Dubois trouve Moussa Dembélé qui profite d’une glissade du portier adverse pour placer sa tête dans le but vide (32’, 1-1).

Le match s’emballe alors, Aouar est tout proche de donner l’avantage sur une tête (40’) mais Jason Denayer sauve ensuite son camp sur la ligne (43’). À la mi-temps les deux équipes sont dos à dos, mais l’OL semble avoir prit le dessus après un premier quart d’heure compliqué. Avec son patron Nabil Fékir, omniprésent hier soir, et ses lieutenants (Ndombélé, Denayer, Dembélé, Mendy, Lopes) tous très bons pour cette rencontre de haut niveau.

Dès l’entame sur un contre mené par Moussa Dembelé, l’attaquant prend de vitesse Thiago Silva et obtient un pénalty. Nabil Fékir le transforme et donne l’avantage à son équipe (47’).

Face à une inquiétante équipe parisienne, sans véritable milieu de terrain, le plus dur était fait. Paris va pousser mais sans réellement mettre en danger la défense lyonnaise. Avec un Anthony Lopes impérial comme à son habitude, le PSG, bloqué dans son système tactique défaillant, ne sera jamais inquiétant, mis à part une tête trop faible de Cavani (67’) et une frappe dans un angle fermé de Mbappe (72’). L’OL aurait même pu mettre fin au suspens sur un duel entre Aréola et Dembélé, mais l’attaquant perd son face-à-face, tant pis, rien ne saura venir gâcher la fête ce soir au Groupama Stadium.

Dans un gros match, une nouvelle fois Lyon a répondu présent, le visage de l’équipe évolue par touche. Moussa Dembélé se fait une place au soleil avec son but et son penalty provoqué, Léo Dubois, en difficulté en début de match aura ensuite apporté par sa qualité de centre et bien défendu sur Mbappé, il marque des points. Il faudra bien entendu faire encore mieux face au Barça le 19 Février mais une chose est sûr, ce sera un grand soir, donc Lyon fera un grand match !

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.