Championnats de France de badminton : Léa Palermo nous livre ses impressions

Dans le cadre des championnats de France de badminton, qui se dérouleront à Rouen du 31 janvier au 03 février, Léa Palermo, pensionnaire de l’INSEP et licenciée au Badminton Club de Lyon, ne voit qu’une seule solution possible : la victoire.

La grenobloise d’origine et lyonnaise d’adoption débutera ce vendredi 01 février directement au tableau principal. C’est une fin de semaine chargée qui s’annonce puisque Léa jouera aussi bien en double mixte qu’en double dames.

En ce qui concerne le double mixte, il y aura une saveur particulière puisque notre championne réalisera son dernier tournoi avec son coéquipier Gaetan Mittelheisser. Le binôme devra répondre présent dès le premier match puisque leurs adversaires ne seront autres que Jordan Corvée et Vimala Heriau, pensionnaires eux aussi de l’INSEP.

Pour le double dames, Léa, qui figure au 28ème rang mondial, jouera avec Delphine Delrue, avec un objectif double : aller le plus loin possible et continuer de travailler en préparation des phases qualificatives des JO 2020 de Tokyo, qui commenceront en Mai 2019. Nos françaises devront, d’ici Mai 2020, figurer dans le Top 16 mondial pour faire partie du voyage.

IMG_4613.JPG

Un programme intense donc, pour des athlètes déjà bien sollicités ! Cela n’empêche pas Léa de préparer ces championnats de France avec minutie : « c’est physiquement dur car nous revenons de deux semaines en Asie, en Thaïlande et en Malaisie. Je me prépare de la même manière que pour une compétition internationale. Je travaille avec les kinés, les masseurs, il y a aussi beaucoup de temps de récupération. Je fais aussi attention à bien dormir et à bien manger. Nous avons également un gros travail vidéo, notamment pour avoir du recul sur notre jeu et pour étudier nos adversaires et mettre en place des tactiques collectives et individuelles avec le coach. Je passe aussi beaucoup de temps à regarder les meilleurs mondiaux. »

La préparation est une chose, l’envie en est une autre. Nul doute que Léa répondra présente sur cet aspect-là aussi. « J’ai envie de gagner, ce n’est pas possible autrement. C’est vrai que nous sommes sollicités mais je suis habituée à ce rythme-là. Ça se passe dans la tête et en ce qui me concerne, je suis sereine et déterminée. On va mettre en place les choses apprises à l’entraînement, aller le plus loin possible et se faire plaisir au maximum.»

Léa est donc prête à en découdre et à proposer son meilleur jeu dans un tournoi qui s’annonce de très haut niveau ! Gones Sports va surveiller cela de très près.

Crédit photo : Léa Palermo.

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.