Lyon s’incline en prolongation contre Bordeaux

Dans le cadre de la 35e journée de Synerglace Ligue Magnus, les Lions de Lyon accueillent les Boxers Bordeaux, avec un seul objectif en tête : la victoire sur sa glace. Après un peu plus d’une heure passée sur la glace, les Lyonnais peuvent avoir une pointe de regrets en s’inclinant sur le score de 3-2 en prolongation.

Les Gones entrent dans ce match avec l’esprit revanchard, n’oubliant pas le scénario de la rencontre précédente il y a un peu plus de deux semaines. C’est donc avec la ferme intention de gagner qu’ils démarrent ce match, en multipliant les tirs sur la cage adverse. Les deux équipes n’y vont pas de main morte ! Dès les premières secondes, les Bordelais Jonathan Janil et Matthias Terrier répondent à Arturs Mickevics, sans pour autant trouver la faille. Les Lyonnais, dominateurs sur ce début de match, vont voir leur robuste joueur, Vincent Llorca, quitter les siens provisoirement. Sans conséquence finalement. De nouveau au complet, Lyon reprend possession du palet. Après un mauvais changement d’un de ses joueurs, Bordeaux sera en infériorité numérique. Une grosse séquence s’enclenche pour les locaux, jusqu’à la fin de ce premier tiers temps. Mais, un peu contre le cours du jeu, c’est bien Bordeaux qui ouvre le score à la 19’23. Comme un grand, le Canadien Tanner Glass s’en va tromper Rok Stojanovic (0-1).

Pas le temps de tergiverser cependant pour les Lyonnais ! Ils repartent plein fer sur la glace et leurs efforts vont payer : en supériorité numérique suite à une faute de Peter Valier, le buteur maison Julien Correia trompe la vigilance des Boxers pour aller égaliser, plein de sang froid ! (1-1, 22’22). Indisciplinés, les visiteurs n’arrivent pas à jouer leur jeu et laissent l’orage passer. Le club de la Nouvelle-Aquitaine se montre opportuniste ! Après les sanctions prises à l’encontre de Martins Lavrovs et Quentin Berthon, Bordeaux ajoute un deuxième but, signé… Tanner Glass ! Le Canadien s’offre un doublé pour sa première saison en France, portant ainsi son nombre de buts à 4 cette saison (1-2, 32’50).  Bordeaux dispose même de plusieurs occasions franches pour accroître son avance, mais le score en reste là après 40 minutes de jeu.

Il reste donc un tiers temps pour revenir au score et, pourquoi pas renverser la situation. Les hommes de Mitja Sivic ont les munitions pour égaliser, mais le palet ne trouve pas la mire à cause d’une énorme prestation du portier adverse, Clement Fouquerel. Au four et au moulin, ce dernier repousse une grande majorité des assauts adverses, mais finit par s’incliner face à Arturs Mickevics à la 54’33 (2-2), arrachant ainsi des prolongations bien méritées, tant les Lions ont eu les opportunités de marquer.

La prolongation est, au final, à l’image de l’ensemble de cette rencontre. Lyon domine les premières secondes avant de se faire crucifier par le Slovaque Jakub Melisko qui offre une victoire précieuse (2-3).

Cette défaite peut laisser quelques regrets pour cet effectif qui méritait sans doute bien mieux. Même si ils sont tombés sur un gardien en feu, les Lions s’inclinent d’un petit but et restent coincés à cette neuvième place de la Ligue Magnus. Prochain match ce vendredi 25 Janvier, toujours à Lyon, face à Anglet.

Crédit photo : LHC Les Lions

Pub Expe sur Gones Sports

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.